Médicaments

Quels médicaments & outils emmener dans sa trousse à pharmacie pour un voyage réussi ?

Avez vous déjà pensé à emmener une trousse à pharmacie lors de vos voyages ?
Si ce n’est pas le cas, je vous suggère fortement de le faire !
Que vous partiez plus ou moins loin, longtemps, dans un pays exotique ou un pays froid, avoir une trousse à pharmacie avec l’essentiel pour soigner les petits bobos et maux fréquents vous permettra de profiter pleinement de votre escapade.
Je vous propose de décortiquer les indispensables de ma trousse à pharmacie et vous donne quelques conseils de prévention santé pour un séjour réussi.

Soigner les petits bobos : 

Ampoules, écorchures, coupures, entorses bénignes… Que vous partiez en randonnée ou sur une île paradisiaque, les « petits bobos » font partie des aléas du quotidien. Prévoir de quoi les soigner peut vous éviter quelques heures de galère à essayer de trouver une pharmacie ou un médecin. Cela m’est arrivée dans un village au Japon et croyez moi, difficile de se faire comprendre quand le pharmacien ne parle pas un mot d’anglais… dans ces cas là, on devient une professionnelle du mime. ( Merci le time’s up ).
Si vous vous blessez, ayez les bons réflexes :
nettoyer la plaie avec de l’eau ou du sérum physiologique et si possible du désinfectant, protéger la blessure ( pansement, bande ) et éviter de la mouiller pour limiter les surinfections. Bien surveiller l’évolution de la plaie même s’il s’agit d’un petit bobo.

Se protéger des moustiques : 

Aie aie aie, les moustiques sont partout et peuvent réellement vous gâcher votre séjour ! Vecteurs du paludisme dans certains pays  ( je vous remets ici un lien pour vérifier si la zone que vous prévoyez de visiter est touchée par le paludisme ) et d’autres maladies comme la dengue, la fièvre jaune ou le chikungunya, il faut absolument vous en protéger !
Comment ?
Premièrement, en portant des vêtements longs, recouvrants la peau et imprégnés de répulsifs.
A savoir : certains moustiques véhiculant des maladies comme la dengue ou le chikungunya piquent le jour, d’autres véhiculant le paludisme piquent la nuit. Ainsi il faut vous protéger constamment en utilisant un répulsif contre les moustiques exotiques sur la peau ( cette notion est importante à vérifier quand vous achetez le répulsif ) et si possible une moustiquaire la nuit.

SOS diarrhée : 

La fameuse « turista » ou diarrhée du voyageur peut tous nous concerner un jour ou l’autre. Elle est due à des microorganismes, bactéries ou virus mais est souvent bénigne. Tout rentre habituellement dans l’ordre en quelques jours.
Cependant certains signes doivent vous alerter sur la gravité d’une diarrhée survenant en voyage : sang et glaires dans les selles, déshydratation importante avec une perte de poids importante et/ou difficulté à boire, durée qui se prolonge plus de 5 jours. Dans ces cas là, consultez un médecin afin qu’il vous évalue et vous prescrive des antibiotiques ( il peut aussi vous les prescrire en prévention ).
Comment l’éviter ? En ne buvant que l’eau en bouteille !!!!! Attention donc aussi aux crudités mal lavés dans les restaurants, évitez les glaçons dans vos boissons, évitez les glaces et les viandes/poissons mal cuits
Pensez à vous laver régulièrement les mains et à utiliser un gel hydro alcoolique.
Vous pouvez rendre l’eau potable en la faisant bouillir ou en utilisant des produits désinfectants spéciaux.
Si cela vous arrive, pas de panique. Pensez à vous hydrater régulièrement & essayez de manger du riz ;).

En résumé, dans la trousse à pharmacie pour un voyage :

– 1 bande de contention en tissu = maintenir une entorse ou fermer une blessure ouverte
– de la crème ou du gel anti-inflammatoire = contusions et entorses
– des strips auto collants = coupure peu profonde, pour refermer la peau
– du sérum physiologique = nettoyer les yeux, les plaies
– de l’antiseptique en gel/tube ou en spray = désinfecter toute blessure, plaie, piqûre
– des pansements pour les ampoules dont certains waterproof
– des compresses stériles = protéger les bobos
( et pour les plus aguerris ou adeptes de couture : un set de suture… )
– gel hydroalcoolique = se désinfecter les mains
– doliprane = douleur, mal de tête
– tiorfan = antidiarhéique
– métopimazine / Vogalib et Vogalène ou scopolamine = antinauséeux et contre le mal des transports
– pince à épiler = retirer les échardes, oursins…
– une paire de petits ciseaux
– répulsif à moustiques exotiques
– médicaments prophylactiques anti paludéens = si vous allez dans une zone touchée par le paludisme
– antihistaminique = si vous êtes sujets à des allergies et sédatif
( et des antibiotiques si votre médecin vous en a prescrit en prévention.

 

 

 

Je vous rappelle aussi que si vous avez des symptômes sévères, si vous vous blessez gravement, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin ou à vous rendre aux urgences. A l’étranger, contactez le consulat français afin qu’il vous oriente vers un médecin français ou parle français.

Bon voyage !

7 commentaires pour “Quels médicaments & outils emmener dans sa trousse à pharmacie pour un voyage réussi ?

  1. Manon Répondre

    Pour les peaux très blanches comme la mienne je prends un tube de biafine pour les gentils coups de soleil qui arrivent sans prévenir… Mais sinon super article, merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *